©2019 by La Nation française du Canada. Proudly created with Wix.com

Les communautés linguistiques anglophone et francophone surreprésentent les membres des communautés ethniques anglaise et française respectivement. Il est donc naturel que n’importe quel employeur (le Gouvernement y compris) qui discrimine en faveur de l’anglais ou du français attirera une surreprésentation de candidats membres des communautés ethniques anglaise et française respectivement aussi.

Pour contrarier la surreprésentation ethnique anglaise ou française causée par la discrimination linguistique, un employeur peut soit résoudre le problème (la discrimination linguistique injuste) en révisant la politique linguistique-même, soit aborder les symptômes (comme la surreprésentation des employées d’ethnicité anglaise ou française) en introduisant une politique de contre-discrimination ethnique (c.à.d. la « discrimination positive »). La Loi sur l'équité en matière d'emploi tente d’aborder ce symptôme sans toutefois aborder le problème.


La discrimination linguistique (qui exclut plusieurs candidats qualifiés sauf dans le domaine linguistique) combinée avec la discrimination ethnique (qui exclut plusieurs candidats qualifiés à cause de leur appartenance à un groupe ethnique surreprésenté) aggrave la pénurie de candidats et donc de fonctionnaires compétents dans leurs langues de travail.


La Nation française du Canada préfère plutôt que l’État cesse d’aborder les symptômes et commence à résoudre le problème de ses politiques linguistiques actuelles. En révisant sa politique linguistique vers la justice, l’État pourrait résoudre les échecs du bilinguisme officiel et donc de promouvoir des relations plus harmonieuses entre ses communautés ethniques d’un seul coup.

Nous reconnaissons que le système des écoles séparées peut créer une surreprésentation d’une religion dans le système d’éducation publique et qu’inscrire le Pacte international relatif aux droits civils et politiques (auquel le Canada est un État membre signataire) dans nos lois peut corriger cette surreprésentation aussi.