©2019 by La Nation française du Canada. Proudly created with Wix.com

Le coran 4 :3 dit :

« Si vous craignez d'être injustes envers les orphelins, n'épousez que peu de femmes, deux, trois ou quatre parmi celles qui vous auront plu. Si vous craignez encore d'être injustes, n'en épousez qu'une seule ou une esclave. Cette conduite vous aidera plus facilement à être justes. Assignez librement à vos femmes leurs dots, et s'il leur plaît de vous en remettre une partie, jouissez-en commodément et à votre aise. »


Le coran 4 :128 dit cependant :

« Vous ne pourrez jamais traiter également toutes vos femmes, quand même vous le désireriez ardemment. »


De plus, le coran 4 :60 dit :


« Ô croyants ! obéissez à Dieu, obéissez à l'Apôtre et à ceux d'entre vous qui exercent l'autorité. »


Dans la région du Grand Toronto, certains musulmans contractent des mariages polygames illégaux croyant que leur religion le permet. Nous croyons qu’un cours de littérature religieuse obligatoire pourrait corriger ce genre de malentendu. De plus, il existe plusieurs malentendus concernant le mariage interconfessionnel car le coran inclut parfois tous les croyants en Dieu parmi les « croyants », ce qui peut porter confusion lorsque le coran interdit une musulmane de marier un « non croyant ». Ces malentendus peuvent parfois déchirer des familles de façon traumatique.


Le coran 2 :256 dit :

« Point de violence en matière de religion. »


Certains musulmans croient nécessaire d’essayer d’imposer l’islam à certain même si le coran le leur interdit. Nous croyons qu’un cours de littérature religieuse qui met l’accent sur des connaissances pratiques assurerait que les élèvent comprennent mieux leurs propres religions ainsi que les religions de leurs parents, leurs époux, leurs enfants, leurs amis et leurs voisins.