©2019 by La Nation française du Canada. Proudly created with Wix.com

 

« Les États Parties donnent aux personnes handicapées la possibilité d'acquérir les compétences pratiques et sociales nécessaires de façon à faciliter leur pleine et égale participation au système d'enseignement et à la vie de la communauté. À cette fin, les États Parties prennent des mesures appropriées, et notamment facilitent l'apprentissage de la langue des signes et la promotion de l'identité linguistique des personnes sourdes. »

 

« Les peuples autochtones ont le droit de revivifier, d’utiliser, de développer et de transmettre aux générations futures leur histoire, leur langue, leurs traditions orales, leur philosophie, leur système d’écriture et leur littérature, ainsi que de choisir et de conserver leurs propres noms pour les communautés, les lieux et les personnes. »

 

Pour promouvoir des relations plus fraternelles et justes entre nos communautés, il ne suffit plus que la nation française du Canada promeuve ses droits linguistiques seulement. Elle doit promouvoir ses obligations linguistiques aussi, la maîtrise d’une langue seconde figurant comme la première d’entre elles.

Bien que nos recommandations peuvent être erronées, nous croyons nécessaire de sortir des sentiers battus pour explorer des nouvelles solutions aux problèmes que les vieilles solutions n’ont pas réussi à résoudre.